mohammed ali 2

Peux-tu te présenter brièvement ?
Je m’appelle Mohamed-Ali Benlahbib, j’ai 17 ans et je pratique l’athlétisme depuis seulement 2 ans, plus spécifiquement le saut en hauteur ma discipline préférée. Je suis membre du pôle Athlétisme au CREPS de Wattignies, et suis entraîné par Yves Gérard. Je me suis découvert cette passion assez tardivement alors que je pratiquais déjà le basket-ball en club.

Pourquoi avoir choisi le saut en hauteur ?
C’est la discipline qui me représente le mieux, et c’est également dans cette discipline que j’ai commencé l’athlétisme. Etant dans une section sportive au lycée Baggio, j’ai pu m’essayer à différentes spécialités comme le 400 m, ou encore la longueur, mais c’est vraiment dans le saut en hauteur que je me sens le mieux.

Qu’est-ce que ton sport t’apporte personnellement ?
Le fait de participer à de grandes échéances internationales, et de m’entraîner avec des professionnels est une grande chance pour moi, et je n’aurai pas pu réaliser tout cela sans pratiquer ce sport. Il y a des moments dans la journée où je n’attends qu’une seule chose, c’est d’aller m’entrainer, j’y pense surtout pendant les cours...

Peux-tu nous parler de ta première expérience au Jeux Olympique de la Jeunesse et de tes résultats ?
Ce fut franchement une très belle expérience, j’en retire beaucoup de bonnes choses. C’est aujourd’hui ma meilleure sélection de toutes celles auxquelles j’ai participé. Concernant mes résultats, au premier concours je termine 11ème c’est un mauvais classement, je saute 1m 95 donc grosse contre-performance. Je me rattrape un peu sur le deuxième concours en faisant 2m07, la forme n’était pas au maximum, mais j’ai quand même tout donné.

Le mot de Yves Gérard son entraîneur : j’avoue que je suis un peu déçu dans la mesure où effectivement le premier concours n’a été très bon il faut-être honnête. Il se rattrape certes sur le deuxième concours mais je pense que s’il avait suivi la préparation prévue, il aurait pu terminer au minimum 6ème au général. La particularité des JOJ de cette année, c’est que les épreuves se font sur 2 concours et que les performances sont additionnées. D’habitude c’est un concours de qualification dont on prend les douze meilleurs pour le concours final. Cette année c’était une grande première, et sa première prestation a hypothéqué toute ses chances d’avoir un bon classement.

Tes performances et ta progression font que tu es un athlète à suivre dans la perspective des JO de Paris 2024 ! Comment te projettes-tu dans cette compétition ?
Pour moi toutes les sélections internationales auxquelles je participe avec l’équipe de France sont une sorte d’entrainement et de préparation pour la suite. Les JOJ c’est certes les Jeux Olympique de la Jeunesse mais ce n’est pas du tout comme les vrais Jeux Olympiques. Déjà que pour moi les JOJ c’était une étape formidable alors j’espère bien sûr participer aux JO 2024, mais il faut que ça suive au niveau des performances et je vais tout faire pour !

 « Pour moi toutes les sélections internationales que je fais avec l’équipe de France c’est une sorte d’entrainement et de préparation »

Mohammed ali Yves Gerard Medium